Le roman de Gilgamesh- presentation

Une émission (L'heure des rêveurs 20h-21h) sur France inter avec Jacques Cassabois

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=851220

"J’ai récrit l’Epopée de Gilgamesh pour répondre à des questions qu’elle me posait, pour élucider le mystère de ses symboles, parce que j’avais espoir, à son contact, de construire un ensemble où je ferais sentir la force de la nature, la puissance des éléments, l’illumination qu’apporte la mort, le ferment qu’elle constitue pour la vie, la magie de l’homme au cœur de l’univers ; un ensemble qui emprunte à l’Epopée son souffle, nous restitue sa folle énergie primitive, qui demeure absolument ancrée dans sa terre d’origine, mais qui nous parle. Pour cela, il fallait que les personnages d’Enkidou et de Gilgamesh nous saisissent, et pour nous saisir, il fallait qu’ils nous ressemblent en partie, en partie seulement, afin qu’un décalage subsiste entre eux et nous, un vide que l’on puisse combler par une curiosité qui nous incite à les comprendre et à construire ainsi notre rencontre avec eux pour mieux découvrir en quoi leur aventure, malgré la distance, demeure féconde.
Ils ont frayé les premiers chemins de l’homme face à son devenir, apporté les premières réponses, forgé les premiers comportements devant la mort avec une autorité définitive. Je voulais que l’on mesure leur courage de novateurs, que l’on s’approprie leur exemple pour le méditer, à la lumière de notre vie présente... Cela dit, me remémorant mon cheminement, je me rends compte que j’élude mes toutes premières réactions pour sauter à l’étape suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *